Aucune image   Star Trek Online Deluxe Edition
Version boîte
Téléchargement

Fiche détaillée

Biographie de Gene Roddenberry



Introduction


"Cela parle à quelques besoins humains fondamentaux, d'affirmer qu'il y a un lendemain - que tout cela ne va pas se terminer dans un grand flash avec une bombe, que la race humaine s'améliore, que nous avons des choses qui nous rendent fiers d'être humain. Non, ce ne sont pas d'anciens astronautes qui ont construit les pyramides - les hommes les ont construites parce qu'ils sont intelligents et parce qu'ils travaillent dur. Et Star Trek est à propos de tout cela."
- Eugene Wesley Roddenberry -- 25ème anniversaire spécial de Star Trek, en 1991.

Gene Roddenberry, de son vrai nom Eugene Wesley Roddenberry, est le créateur de l'univers de Star Trek et de la série originale du même nom de la fin des années 1960. Scénariste et producteur de télévision, il est également à l'origine des séries de science-fiction Andromeda et Invasion Planète Terre (Earth: Final Conflict). Gene Roddenberry est né le 19 Aout 1921 à El Paso au Texas. Il meurt à l'âge de 70 ans le 24 Octobre 1991 à Santa Monica en Californie.












Enfance et adolescence


Gene Roddenberry nait d'un père officier de police, Eugene Edward Roddenberry, originaire de l'état de Géorgie et d'une mère native d'El Paso, Caroline "Glen" Golemon Roddenberry. Lorsque Gene a environ deux ans, sa famille déménage à Los Angeles où il passe son enfance. Son père alors entre dans le département de police de Los Angeles (LAPD) pour y faire carrière pendant vingt ans.

Après avoir fréquenté la Berendo Junior High School (aujourd'hui la Berendo Middle School), Gene obtient son certificat à la Franklin High School où il écrit ses premiers textes, encouragé par sa son professeur d'anglais Mlle Virginia Church, elle-même dramaturge. Toute son enfance est nourrie de nombreux récits policiers ou de science-fiction, et des adaptations radio de ses héros favoris, tel que "Lone Ranger", "The Shadow", "The Green Hornet" ou "I Love Mystery". Son imagination est ainsi très fortement imprégnée de la culture pop de son époque.

Il entre ensuite au Los Angeles City College, école prestigieuse qui accueillit entre autres de grands noms du cinéma tels que Clint Eastwood, John Williams, Morgan Freeman, James Coburn, Ray Harryhausen, Donna Reed ou Mark Hammill. Gene y poursuit des études de droit pour devenir policier, suivant ainsi les traces de son père. Il dirige le club de police de son école et sert la Division Civile d'Identification du FBI en prenant les empreintes digitales de la communauté étudiante.

Le Los Angeles City College en 1922

Après avoir obtenu son diplôme, il part étudier dans différentes universités, celle de Columbia, celle de Miami ou encore l'Université de la Californie méridionale. Mais très vite il s'intéresse à l'ingénierie aéronautique et passe sa licence de pilote peu avant le début de la seconde guerre mondiale.

Sa vie de pilote


Au début de l'année 1941, il rejoint l'US Army Air Corps qui devient cette année l'US Air Force. Il se marie avec sa fiancée du collège Eileen Rexroat durant l'année 1942 avant de partir rejoindre les forces du Pacifique et la 394ème escadrille de bombardiers à Guadalcanal.

Le 2 août 1943, pilotant un B-17 dit "Forteresse Volante", il s'écrase à cause d'une défaillance mécanique. Roddenberry participe au total à 89 missions dont l’invasion de Munda. Il est décoré de la croix Distinguished Flying Cross et de la Air Medal, puis est également promu capitaine avec son propre avion et équipage.

Après la guerre, Roddenberry rejoint la Pan American World Airways (Pan Am) de Juan Trippe en tant que co-pilote sur les liaisons transatlantiques tout en poursuivant ses études de littérature à l'université de Columbia.

En 1947, sur le chemin de Calcutta, son Lockheed Constellation perd deux moteurs et s'écrase de nuit dans le désert Syrien. En tant qu'officier survivant, Gene supervise la scène du crash : Il envoie alors deux Anglais nager à travers la rivière de l'Euphrate en quête d'une source de lumière ; pendant ce temps, il parlemente avec les nomades venus piller les morts. Les Anglais atteignirent un avant poste militaire Syrien, qui dépêchèrent ainsi un petit avion pour enquêter. Gene retourna avec cet avion à l'avant-poste et envoya lui-même le message de détresse à la Pan Am, qui affréta un avion plus gros pour les secours. En dépit de ses deux côtes cassées, Gene participera activement au sauvetage. Plus tard il reçut la Civil Aeronautics Commendation pour ses actes précédents et suivants le crash.

Cette expérience de confrontation face à la mort marquera sa vie à jamais. Il devient père une première fois lorsque sa femme mit au monde leur première fille Dawn. Il démissionne de la Pan Am en 1948 pour rejoindre Los Angeles, espérant trouver un travail de scénariste pour la télévision.

Premiers pas à la télévision


L'essor de ce nouveau média de communication qu'est la télévision persuade Roddenberry qu'il va trouver là le moyen d'expression qu'il recherche pour ses nouvelles. Cependant, peu de programmes de télévision sont fabriqués à Hollywood, capitale du cinéma et des grands producteurs comme les frères Warner (Warner Bros Studios), William Fox (Twentieth Century Fox) ou Samuel Goldwyn (Metro Goldwyn Mayer).

Pour subvenir aux besoins de sa famille, Roddenberry renoue avec le département de police de Los Angeles où son frère Bob et plusieurs de ses amis du collège travaillaient. Il y poursuit une carrière au service presse qui permit au département d'être mis en valeur. Gene collabore à l'émission de télévision Dragnet, série policière vantant les mérites du LAPD. Autodidacte et observateur, Roddenberry apprend à développer sa technique d'écriture de scripts pour la télévision, travail très particulier et très codifié.

En 1953, il prend part dans la série District Attorney en tant que conseiller technique et affirma pouvoir écrire un script aussi bon que ceux qui étaient proposés par les professionnels. On le prend au mot et les producteurs de la série l'invitent à en écrire un. En 1956, Roddenberry écrit également son premier roman de science-fiction, The secret weapon of 117 et songe à mener une carrière dédiée à sa passion de l'écriture.

Il démissionne ainsi du LAPD en 1957 et devient scénariste en free-lance à temps complet. Durant la fin des années 50 et le début des années 60, il écrit de nombreux scénarios pour des séries à succès comme West Point Story (CBS, 1956-57 et ABC, 1957-58) Highway Patrol (syndication), The Jane Wyman Theater (NBC), Bat Masterson (NBC), Naked City (ABC), Dr. Kildare (NBC), et The Detectives (ABC/NBC). Sur la série populaire Have Gun, Will Travel (CBS), où il est le principal scénariste, son épisode "helen of abiginian" reçoit le Writer Guild Award.

C'est à cette période qu'il rencontre une jeune comédienne de grand tempérament, Majel Barrett, avec qui Gene va nouer une solide amitié. En 1963, il produit sa première série télévisée s'intitulant "The Lieutenant" avec Gary Lockwood (qui joue ensuite dans 2001 l'odyssée de l'Espace de Kubrick) et Robert Vaughn. Il fait la connaissance également de différents acteurs comme Leonard Nimoy ou Nichelle Nichols qui formeront la future ossature de Star Trek.



Majel Barrett, lors d'un tournage de Star Trek, The Original Series



Les débuts de Star Trek


C'est en 1964 que Gene imagine les fondements d'une série de science-fiction, voulant ainsi concurrencer les séries existantes Buck Rodgers et Flash Gordon. Grâce à ses amitiés avec le président de CBS, Oscar Katz, Roddenberry soumet son idée aux Desilu Studios, petite entreprise de production appartenant à Lucille Ball, une star de télévision de l'époque. Celle-ci arrive à faire produire un premier pilote de la série intitulé "The Cage" grâce à un financement du réseau NBC. Mais dans un premier temps, celui-ci est rejeté. Katz arrive alors à convaincre NBC le 26 mars 1965 NBC de tourner un second pilote, chose rarissime, qui sera accepté au final. Star Trek est né.

La première saison est assez chaotique. Roddenberry réécrit l'ensemble des scripts au fur et à mesure afin d'affiner sa vision de Star Trek. Star Trek est la première série de science-fiction apportant un message de paix, dans uns sorte d'utopie où l'homme serait devenu meilleur. Elle est aussi la première série à posséder un casting multiracial, ce qui est peu évident dans un temps où les États-Unis connaissent les grandes contestations noires de Martin Luther King ou de Malcolm Little, dit Malcolm X. Mais, c'est parce qu'elle parlait aussi de condition humaine, de questions de société tabous, développant parfois des scénarios contestataires que la série commence à ennuyer sérieusement NBC qui depuis le début n'a jamais aimé, ni compris cette série.

Le réseau pense à se débarrasser de cette série encombrante dès la première saison. Seulement un phénomène de société est né, et les fans inconditionnels, que l'on surnommera les Trekkies, inondent virtuellement la boite aux lettres de NBC, aidés en sous-main par Gene qui souhaite écrire une seconde saison.

La seconde saison reprend en 1967 avec beaucoup de difficultés car les audiences ne sont pas celles escomptées par NBC. Le studio envoie un nouveau producteur, Fred Freiberger, lors de la troisième saison afin de diminuer l'influence créative de Roddenberry qui, lassé par toutes ces luttes de pouvoir, semble dans un premier temps abandonner son bébé. La série se recentre alors sur des scènes d'action. Gene revient cependant à la charge avec l'épisode Plato's Stepchildren qui voit le premier baiser interracial de l'histoire de la télévision, provoquant un clash au sein de NBC qui pense que le public sera ulcéré par cette scène. Le réseau torpille alors la série en la programmant à des heures tardives et l'arrête définitivement à la fin de la saison Trois, lors d'un ultime épisode le 3 juin 1969.

Sa vie privée change également puisqu'il divorce de sa première femme Eileen pour se marier le 29 décembre 1969 au Japon avec Majel Barrett lors d'une cérémonie japonaise traditionnelle.

Le phénomène Star Trek


Les années 70 sont pour lui une sorte de consécration et de reconnaissance. Tout d'abord, la série devient extrêmement populaire auprès du grand public grâce au succès de sa syndication. Après l'arrêt de Star Trek, Gene accepte un poste de producteur chez MGM et produit un film réalisé par Roger Vadim sur l'exploitation sexuelle des femmes. Il supervise également la série animée dérivée de Star Trek (1973-74) qui obtiendra un prestigieux Emmy dans la catégorie meilleur programme pour enfants.

Suivant les conseils de son ami Arthur C. Clarke, il trouve un emploi régulier dans le circuit des conférences universitaires, récoltant près des fans le surnom affectueux de Grand Oiseau de la Galaxie ("The Great Bird of the Galaxy"). Il est aussi membre de la Writers Guild Executive Council, Gouverneur de l'Academy of Télévision Arts and Sciences.

Commencée en 1975, l'autorisation est donnée à Roddenberry par la Paramount de développer une suite à la série télévisé "Star Trek" avec un casting aussi proche de l'original que possible, qui doit s'appeler Phase II. Cette série doit être la figure de proue d'une nouvelle chaîne de télévision (l'ancêtre d'UPN, qui fait aujourd'hui partie de The CW Television Network), mais les plans de la Paramount pour cette chaîne sont abandonnés.










Gene Roddenberry en 1976

Parce-qu'entretemps, un bouleversement incroyable est arrivé au cinéma, "Star Wars". Afin de surfer sur la vague de cet immense succès planétaire, le projet change pour faire de Star Trek un long métrage. Le résultat "Star Trek, le film" reçoit un accueil critique mitigé, mais marche bien au box-office. La Paramount envisage alors de créer une seconde série dans les années 80 avec une nouvelle génération d'acteurs.

The Next Generation et mort


Le 4 septembre 1986, l'industrie du cinéma américain lui rend hommage en lui décernant une étoile sur le fameux Walk of Fame d'Hollywood Boulevard, faisant de Roddenberry le premier scénariste / producteur de télévision à être ainsi honoré de la sorte. En 1987, la Paramount lui commande la nouvelle série de Star Trek qui sera vendu dès le départ en syndication. Gene imagine alors "The Next Generation", succès foudroyant auprès du grand public.

Il est alors aux commandes de la première saison. Mais l'attaque de la Guilde des Écrivains de Télévision d'Amérique (The WGA) de 1988 lui interdit de prendre un rôle actif dans la production de la deuxième saison, en le forçant à laisser le contrôle de la série au producteur Maurice Hurley. Alors que Roddenberry est libre de reprendre le travail sur la troisième saison de la série, sa santé décline sérieusement, et au cours de la saison il cède graduellement le contrôle à Rick Berman et Michael Piller.

Le couple Roddenberry déménage à Bel Air en 1990 où Gene meurt le 24 octobre 1991 à Santa Monica des suites d'une crise cardiaque. En hommage à son producteur la Paramount a baptisé l'un de ses buildings le Gene Beverly Boulevard, qui loge la production et des départements administratifs.

Le 21 Avril 1997, une petite capsule, contenant quelques cendres du scénariste, est larguée en orbite dans l'espace par l'intermédiaire d'une fusée Pegasus. Cette petite capsule de la grosseur d'un rouge à lèvre est retombée dans l'atmosphère terrestre en 2004 où elle s'est désintégrée. Un autre lancement des cendres de Roddenberry et de son épouse est prévu en 2012, cette fois-ci pour le fin fond de l'espace, là où nul homme est allé...

Remerciements


Cette biographie est largement inspirée de celles que l'on peut trouver sur le site de memory-alpha et de la page wikipedia consacrée à Gene Roddenberry. Plusieurs livres ont également été publiés sur la vie du créateur de Star Trek.

Certaines photos sont la propriété de CBS Paramount Studios et sont soumises aux droits d'auteur. D'autres sont sous licence Creative Commons et proviennent du site Wikipedia.

références


Livres sur la vie de Gene Roddenberry :
  • Alexander, David. Star Trek Creator: The Authorized Biography of Gene Roddenberry, publié par Roc, 1994, ISBN 0-451-45440-5.
  • Sackett, Susan. Inside Trek: My Secret Life with Star Trek Creator Gene Roddenberry, publié par HAWK Publishing Group, 2002, ISBN 1-930709-42-0

Sites consacrés à Gene Roddenberry :

Cet article a été vu 74331 fois

™ & © 2010 CBS Studios Inc. All rights reserved. STAR TREK and related marks are trademarks of CBS Studios Inc.
™ & © 2010 Cryptic Studios, Inc. All rights reserved
Atari and the Atari logo are trademarks owned by Atari Interactive, Inc. All rights reserved.
Copyright © 2010 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Lord Coxie, Template: Cypher, Code: JB