Aucune image   Star Trek Online Deluxe Edition
Version boîte
Téléchargement

Fiche détaillée

Journal des dev #1 : Saison 8

Ecrit par Coxie, le 04-10-2013

Le communiqué joint à cette première entrée de la série des Dev Blog de la Saison 8 révèle qu'un objet non-identifié a été détecté par le réseau MIDAS à la limite du Quadrant Delta.
Découvrez ci-dessous ce que le Capitaine Vaughn Alexander du Centre de Recherche des Communications de Starfleet a pu constater dernièrement.

Citation

RE: Objet non-identifié sur le radar Sola-Alpha-Six

Image


Émetteur : Capitaine Vaughn Alexander, Centre de Recherche des Communications de Starfleet

Destinataire : Amiral Jorel Quinn

J’ai mis la main sur quelque chose que l’on devrait peut-être aller regarder de plus près, amiral.

Nous avions pointé les capteurs MIDAS vers une zone à la limite du Quadrant Delta. Il y a un pulsar de classe B dans cette région dont nous nous servons pour étendre la portée du réseau. L’U.S.S. Callisto a encore trois ans de mission devant lui dans le Quadrant Delta, et étant donné que c’est à plus de 30 000 années lumières de la Terre, nous ne pouvons pas utiliser de singularité quantique pour renforcer le lien subspatial. Faire rebondir le signal grâce à l’énergie du pulsar nous permet d’envoyer un flux de données au Callisto tous les quatre jours au lieu d’attendre plus d’un mois comme nous devions le faire à l’époque du Projet Pathfinder.

Cette fois cependant, alors que nous cherchions le bon pulsar de classe B, nous avons trouvé quelque chose d’inhabituel. Il y a là-bas une région de la taille d’une unité astronomique entière que nos capteurs ne peuvent détecter. C’est comme un espace vide, à défaut d’un meilleur terme, ou un trou dans les étoiles. Mais ce qui est sûr, c’est qu’il y a quelque chose à cet endroit.

La République romulienne dispose d’un réseau de capteurs à longue portée à l’extrémité de Tau Dewa, et ils sont mieux placés pour scanner la zone. Le problème, c’est que leurs résultats sont tout aussi incohérents. Ils révèlent la présence d’un contenu hautement métallique, incluant notamment une forte densité de boronite. Étant donné que ce minéral n’est pas normalement présent dans les astéroïdes, je suis prêt à parier que ce n’est pas un phénomène naturel. Nous y avons également détecté du sarium, du carbone-60, de la kelbonite et même la présence d’alliages.

Cette dernière donnée me fait penser qu’il s’agit d’une construction artificielle, et elle contient assez de kelbonite pour bloquer les détections à longue portée. Mais c’est bien trop gros pour répondre à une explication aussi simple. C’est plus gros que n’importe quelle planète que je n’aie jamais vue. C’est même plus gros que certains systèmes stellaires !

Barclay prétend qu’il s’agit d’une sphère de Dyson, et il se pourrait qu’il ait raison. Pourrions-nous récupérer un membre de l’équipe du SCE affecté à la sphère de Dyson du Jenolan pour jeter un œil à ces relevés ? J’aimerai avoir l’avis d’un expert, et les ingénieurs là-bas ont eu l’occasion d’étudier leur sphère de Dyson pendant près de quarante ans, depuis que l’Enterprise-D l’a découverte, ainsi que le Capitaine Scott.

Si c’est réellement une autre sphère de Dyson, alors je recommanderai d’y rediriger le Callisto dès que possible. Les données que le Callisto nous renvoie depuis le Quadrant Delta sont dignes d’intérêt, mais ce n’est rien que nous n’ayons déjà rencontré durant les premières excursions du Voyager dans cette région. Là, c’est quelque chose de totalement différent.

Je pensais que la sphère du Jenolan était un phénomène unique, du genre qui n’arrive qu’une fois dans une vie. Peut-être que je me trompais.

0 commentaire

™ & © 2010 CBS Studios Inc. All rights reserved. STAR TREK and related marks are trademarks of CBS Studios Inc.
™ & © 2010 Cryptic Studios, Inc. All rights reserved
Atari and the Atari logo are trademarks owned by Atari Interactive, Inc. All rights reserved.
Copyright © 2010 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Lord Coxie, Template: Cypher, Code: JB